SUD

CGT

 

 

Le 5 janvier dernier le Directeur Général des services a remis aux OS le document "refondation" qui s'inscrit dans une logique purement économique au détriment du Service Public et des Agents.

- Instauration du régime indemnitaire au mérite (alors que le Président nous avait affirmé ne pas revenir sur les montants actuellement versés aux agents lors des rencontres institutionnelles du 6 octobre 2015).

- Suppression de la prime de juin de 300 € bruts (avec démenti de notre DGS suite aux courriers de certaines organisations) mais maintenue seulement pour 2016.

- Suppression de 50 postes par an pour réduire la masse salariale de 5 % en 2020 soit 250 postes en moins sur l'ensemble de la mandature.

- Passage à un agent par camion pour le salage en viabilité hivernale.

- Fermeture de CER (il ne resterait que 18 centres).

- Fermeture de CMS.

- Externalisation de certaines missions de l'agence travaux spécialisés.

- Externalisation du fauchage et à terme peut être même la viabilité hivernale.

- Diminution de la flotte de véhicules.

- Gel pour 3 ans de l'attribution de la prime d'ancienneté des assistants familiaux.

- Baisse de 40 % sur le budget culture ce qui va entraîner une baisse voir une suppression des financements des acteurs culturels du département (festivals, lieux de spectacles, compagnies de spectacles, territoires, écoles de musique, harmonies et batteries fanfares,....) (Pourtant une des 7 priorités annoncées par le Président!!!).

- Une mise à mal de la déontologie des travailleurs sociaux avec une baisse drastique des moyens, des contraintes administratives de plus en plus lourdes, du contrôle, de l'infantilisation.

- Une mobilité inquiétante pour les agents.

Tous ces points sont clairement repris dans ce document "refondation".

Certaines organisations syndicales pensent encore que l'on peut négocier alors qu'il s'agit d'un plan stratégique pour les 5 ans à venir.
Au contraire, il est urgent d'agir!

Malgré l’absence d’unité syndicale, nous prendrons toutes nos responsabilités.

Mesdames, Messieurs les agents du Conseil Départemental, le temps est venu de faire monter le vent de la contestation.

Pour cela nous proposons de nous mobiliser lors d'une journée d'action de grève le 15 février 2016 à 8h00 aux Feuillants, jour du débat d'orientation budgétaire.

Il vous est possible de faire grève une heure, deux heures, une demie journée, voir la journée entière, le principe étant d'être présent à 8h00 aux feuillants.

La CGT et SUD du département de la Somme appellent tous les agents de tous syndicats ou non syndiqués à faire grève et à participer à la manifestation prévue.

Et rappelez-vous que "ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu".

Les sections CGT et SUD comptent sur votre implication pour faire de ce 15 février une grande journée de grève.

Il est clair que notre avenir dépend du succès de la journée d’action et de votre implication.soyez, devenez acteur de votre avenir professionnel !

La période à venir est décisive pour tous.

 

LIENS: 

LA TENSION MONTE:   La_tension_monte_02_2016

COMMUNIQUE DE PRESSE:   Communiqu__de_presse

PETITION:   P_tition